OPINIONS
Retourner
Dr. Mehdi CHEHADE

Le Centre d’Etude Euro-arabe a fait poser dans son campus électronique www.ceea.com du 27 au 4/11/2013 un débat sur « Quel est le but de l’espionnage américain sur les communications téléphoniques européennes et mondiales ? »

54 participants de nationalités différentes, provenant du monde arabe et occidental, et qui appartiennent à différentes couches sociales ont contribué à ce dialogue. À la suite des opinions qu'ils montrent, il ya plusieurs points de vue qui peuvent être saisis comme suit :

30 participants ou 55,5% ont estimé que l'espionnage américain sur les communications européennes et mondiales  sera au profit de la puissance américaine sur le monde , à leurs avis ,  le scandale d'espionnage sur les chefs d'État de l'Amérique n'est pas nouveau, c'est une culture de l'intelligence entre les pays.

2-19 participants ou  35,2% ont estimé que quels que soient les objectifs de l'Amérique du processus  de l’espionnage des télécommunications en Europe, c’est un   processus immoral et choquant pour ses alliés et va affecter la  confiance entre les parties


3-5 participants, ou  9,2% ne connaissent pas les véritables objectifs de l'espionnage américain sur les communications européennes et mondiales.
 

L’avis du centre d’études euro-arabes :

 

Le scandale de l’espionnage américain sur plusieurs pays a été embrassant  pour les états unis qui a besoin récemment de ses alliés pour confronter les défis mondiaux.

L’Allemagne a réagit sévèrement après que l’espionnage a atteint le  téléphone de la chancelière Angela Merkel .la  réaction à la française a été timide en dépit du fait que Washington espionnait 70 millions opération de contact en France  parce que Paris a  possède de même un réseau d’espionnage international  et est impliquée  non seulement  l’espionnage sur les pays du monde, mais aussi sur ses propres citoyens au sein de France.
Il est à noter que l’espionnage récemment n’est pas intéressé a savoir les secrets du pays comme a l’ère de la guerre froide mais sur le secteur industriel su pays. C’est le véritable dommage sur quelques pays qui se tiennent compte après que l’accord fut affecté.

La seule leçon que l'on peut tirer de l'opération d'espionnage américaine est que Washington ne fait confiance à personne et que son intérêt au-dessus de toute autre considération, et ce n'est pas le  sommet de pragmatisme politique, mais  pour profiter des opportunités  dans les relations internationales.

VOTRE COMMENTAIRE
Il n'y a pas de commentaires